Bienvenue à Shelvä, terre sauvage et infinie, où règnent mystères et magie ! Bienvenue sur cette terre de liberté, peuplée de renards aux pouvoirs fantastiques !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Shelvä :: Terres de la Cardamine :: Forêt Bleue Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il en faut peu pour être heureux ! ft. Night

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Doku
Illusionniste
Sam 28 Juil - 15:06
- Il en faut peu  
pour être heureux -
ft. Night

Le soleil commençait enfin à se coucher et la lune, elle, à montrer le bout de son museau. Je sentais l'air frais caresser mon doux pelage et emmener avec elle ma fumée. Cela faisait tellement du bien, je n'avais pas réussi à bouger de toute la journée à cause de cette chaleur écrasante présente depuis plusieurs jours. Je n'étais pas la seule à la ressentir, j'avais que le reste de la tribu avait aussi un coup de mou et les plantes pointaient de plus en plus vers le sol, ce qui, en général, n'augurait rien de bon... Cependant je ne devais pas perdre mon enthousiasme qui redonne du courage aux renards qui croisent mon sourire, même si cela devenait de plus en plus dur pour moi.

Je ne vous conseil pas de rester couché dans un même coin toute la journée sans bouger, parce qu'après se lever devient un véritable défi. Je sentais tous mes muscles endoloris et rigides se détendre. J'avais l'impression d'avoir fait tout le tour du territoire deux fois en courant ! Je m'étendais le dos, les pattes avants et arrières ainsi que ma nuque. Me sentant coupable de n'avoir rien fait à part paresser, je voulais me racheter en faisant une patrouille, seule, de la forêt bleue. Bien décidée, je me dirigeais vers la sortie du camp.
Une fois à l’extérieur je commençais déjà à vérifier que tout allait bien, qu'il n'y avait pas d'intrus. Une nouvelle brise me prit par surprise. Je la laissai me caresser le corps et me refroidir tout comme le faisait les arbres ou encore les buissons. J'écoutais le bruit que faisait leurs feuilles sur son passage. Puis, j'entendis des oiseaux piailler de bonheur, comme si la nuit leur avait insufflés un second souffle. Je souris. Et pas d'un sourire forcé pour les autres, non non. Là, c'était un sourire des plus naturels qui venait du plus profond de mon cœur. Vous savez, on dit toujours qu'il en faut peu pour être heureux, eh bien j'approuvais totalement.

Très vite, je me retrouvai à la lisière de la forêt bleue. Je la franchis sans vraiment m'en rendre compte. Je m'étais laissée me faire distraire par pleins de petites choses futiles et avais, une nouvelle fois, bâclé mon travail. Je me jurai de me concentrer plus à partir de maintenant ! Cela commençait tout doucement à m'énerver. Ne voulant pas laisser cette mauvaise onde m'envahir, j'inspirais et expirais profondément. Ok, c'est bon, que la patrouille débute à partir de maintenant ! Je me mis en mode focus et ratissais chaque petite parcelle de la forêt, regardais sous chaque feuille ce qu'il pouvait y avoir en dessous. A chaque petit bruissement, mes oreilles bougeaient de suite et mon regard vint se poser sur l'origine du bruit peu de temps après. Mais à chaque fois, ce n'était que de petites souris voir même un écureuil. Aussi discrète que peut l'être un hérisson, je me déplaçais entre tous les obstacles qui s'offraient à moi. Mais une partie de moi n'était plus d'accord. Mon ventre cria famine comme si je ne l'avais pas nourri depuis une éternité. Je devais manger... Pensant le pour et le contre de manger la prochaine proie qui s'offrait à moi, le pour gagna. Étant une illusionniste, je n'étais pas très douée dans ce domaine, mais cela ne devait pas être aussi sorcier, j'y arrivais bien quand j'étais petite, puis avec mes pouvoirs ça allait être très facile ! Soudain, j'entendis du bruit plus loin, cela provenait d'un buisson à cinq ou six queues de renard de moi. Je me tapis au sol et suppliai la Tribu des Étoiles pour que mon ventre ne gronde pas une nouvelle fois. Arrivée à une bonne distance, je sautai et ordonnai à ma fumée de s'étendre pour brouiller la vue de mon prochain repas de sorte à le faire ralentir. Mais quand je me rendis compte que cela ressemblait plus à un congénère qu'autre chose, je lui demandai de suite de disparaître et rentrai mes griffes pour ne pas la paralyser. J’atterris tout de même, dans un gros fracas, sur ce qui semblait être un renard de ma tribu...

« Oh mince, vraiment désolée... Est-ce que tu vas bien ? »

Je me redressai le plus vite possible pour que mon camarade puisse à nouveau respirer. Je m'accroupi de sorte à ce que ma tête soit à la même hauteur que la sienne. Je lui souris, cette fois ci d'un sourire pas très convaincant, avec les oreilles rabaissées de honte.
@CookieCat


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 09/04/2018
Localisation : Vous saurez pas ;p
Voir le profil de l'utilisateur




Night
Chasseuse
Dim 29 Juil - 20:19
Night était, une fois de plus, partie se promener. Cette fois, ses pas l'avaient conduite à la Forêt Bleu. Sous ses pattes, l'herbe était tendre et moelleuse. Des fleurs multicolores aux doux parfums poussait ça et là. De grands arbres au tronc noueux étendaient leurs branches au dessus de la renarde, semblant la protéger. Comme à son habitude, la chasseuse se déplaçait sans bruit, telle une ombre glissant entre les arbres. Ses six balayait l'herbe ou fouettait l'air. Les oreilles aux aguets, les yeux détaillants le moindres brins d'herbes et la truffe en l'air, la chasseuse avait tout ses sens en alertes. Oui, Night comptait bien attrapée quelques chose et le ramener au camp.

Un petit vent vint lui apporter le fumet d'une proie. Elle s'avança doucement, faisant attention de toujours être face au vent. Ce vent qui pouvait être votre ami ou votre ennemi, selon comment on l'utilisait. La renarde remonta donc silencieusement la piste de son futur diner. Elle vit un campagnol, grattant la terre près d'un arbre. Sans doute cherche t'il les graines tomber... La chasseuse se mit en position et avança tout doucement. Le rongeur ne semblait pas avoir perçu sa présence, bien trop concentré sur sa tache. Au moment propice, elle sauta et le tua d'un coup de croc bien placé.
Elle attrapa sa proie et l'emporta avec elle. La renarde se perdit dans ses pensées, ne faisant plus attention à ce qui l'entourait. Elle pensa à ses frères et sœurs, se disant qu'elle ne passait surement pas assez de temps avec… Elle se souvint des jeux auxquels ils s'amusaient, petits, de toutes les fois où ils avaient fait tourner les adultes en bourriques et les fois où ils avaient essayer de sortir du camp.

Soudain, elle vit une ombre passer au dessus d'elle et s'écraser lourdement sur elle. Outch !

« Oh mince, vraiment désolée... Est-ce que tu vas bien ? »
La masse s'enleva précipitamment. Night se releva, la fourrure toute ébouriffée et le poitrail plein de brindilles et de brins d'herbes. A côté d'elle, se tenait ce qui semblait être une de ses camarades. L'autre renarde était accroupie, la tête à ma hauteur. Elle arborait un air désolée, un petit sourire franc sur les babines et les oreilles rabaissées. La renarde de la nuit la détailla rapidement : elle avait une fourrure gris/violet, le bout des pattes, de la queue et des oreilles rouges, des yeux bleus et une griffure sur l'épaule droite. Dans ses pensées, la honte et le désolée régnait. Doku. Cette renarde maladroite est Doku. Night haussa un sourcil :

- Ca va, je viens seulement de me faire écraser et ma fourrure est toute ébouriffée et pleines de brindilles, mais ça peut aller.
Elle dit ceci sur un ton nullement sarcastique. Juste neutre.
Elle s'assit donc et remit de l'ordre dans son beau pelage sombre. En effet, la femelle portait une grande importance à sa fourrure et n'aimait pas la voir sale et pleine de brindille. Très vite, son dos fut de nouveau bien lisse et brillant. Elle s'attaqua donc à son poitrail. Elle commença par enlever les brindilles et tout ce qui s'était accroché à ses poils puis passa plusieurs coups de langues dessus, sans trop les plaqués pour laisser un certain volume. Elle s'assura une dernière fois que sa tache blanche soit de nouveau d'un blanc immaculée puis regarda Doku dans les yeux.

- Hum, je te serais reconnaissante, la prochaine fois qu'on se croisera, de ne pas me sauter dessus, si cela ne te dérange pas. Jusqu'à preuve du contraire, je ne suis pas un lapin.



Night glapit en #00004d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Doku
Illusionniste
Mar 31 Juil - 17:13
- Il en faut peu  
pour être heureux -
ft. Night

J'observai le renard. Noir comme la nuit avec une tache blanche sur le poitrail et sur le bout de toutes ses queues. Alors c'était plutôt une renarde avec de beaux yeux ambrés. Je l'aimais bien, elle est vraiment gentille. Cependant je savais qu'elle s’énervait vite alors je faisais toujours attention. Alors j'appréhendais vraiment sa réaction mais à ma plus grande surprise elle me répondit très calmement. J'essayai de ne pas trop montrer ma surprise face à cette attitude mais je me redressai tout de même, sûrement un peu vite. Elle entama une toilette intensive de son pelage souillé de brindilles et autres crasses.

« Hum, je te serais reconnaissante, la prochaine fois qu'on se croisera, de ne pas me sauter dessus, si cela ne te dérange pas. Jusqu'à preuve du contraire, je ne suis pas un lapin. »

Je plongeai mes yeux dans les siens, mais étant encore trop honteuse, j'eu le regard fuyeur. Mon sourire était toujours là, scotché à mon visage, dévoilant mes crocs aussi aiguisé les uns que les autres dont certains légèrement violacé à cause de mon poison. Je devais faire plus peur qu'autre chose... Je collai mes babines entre elles.

« Oh oui désolée, c'était la faim qui a parlé... »

Et comme pour approuver mon propos, mon ventre grogna de-nouveau. Le léger vent frais m'amena le fumet d'un campagnol. Oh oui, je l'imaginais déjà, bien dodu, tendre comme il le fallait. J'en avais presque un filet de bave... Je regardai alors autour de moi, guettant le moindre mouvement provenant d'une feuille ou un craquement de brindille. Mais finalement, il provenait d'une queue de renard de Night. Je remarquai qu'il avait la nuque brisée. Mon ventre recommença à hurler de douleur. Je voulais vraiment le manger, ce campagnol ! Alors je me demandai si je pouvais le croquer, même juste un petit bout.

« Hum, qu'est-ce que tu comptes faire du rongeur ? Est-ce que tu crois que je peux le manger ? »

Tout de suite, je me suis mise en position d'alerte, comme si à tout moment elle allait me sauter dessus. Après tout, ce n'était pas très moral ce que je venais de lui demander. Mais il fallait me comprendre, j'en pouvais plus d'attendre !
@CookieCat


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 09/04/2018
Localisation : Vous saurez pas ;p
Voir le profil de l'utilisateur




Night
Chasseuse
Ven 3 Aoû - 14:49
La renarde au pelage gris-violacé semblait encore honteuse. Night la regarda, amusé. Elle voulait la faire marcher encore un petit peu. Le regard fuyant, elle n'osait pas trop plongée son regard bleu turquoise dans celui ambré de la renarde sombre. Finalement, elle colla les babines, mais cela ne sembla pas enlevé son petit sourire désolée.

« Oh oui désolée, c'était la faim qui a parlé... »
La chasseuse arqua un cil. Drôle de façon de chasser… Décidément, elle devrait lui apprendre l'art de la chasse ou, au minimum, les technique de bases !
Comme pour appuyer ses propos, son ventre émit un petit grondement. Doku semblait avoir sentit quelque chose car elle regardait les alentours, prête à bondir. Son regard se tourna finalement vers le campagnol, à une queue de renard de Night.

« Hum, qu'est-ce que tu comptes faire du rongeur ? Est-ce que tu crois que je peux le manger ? »
Night cacha sa surprise. On ne la lui avait encore jamais faite celle-là ! La sprit se mit sur ses gardes, elle semblait redouter la réaction de son interlocutrice. Elle semblait prête à bondir à la moindre agressivitée de la renarde sombre.

Night resta silencieuse un instant, étudiant la scène. Ses yeux, fixer sur Doku, semblait presque la transpercée. Son regard passa ensuite au rongeur. Elle leva une patte qu'elle suspendit en l'air. Elle sortit ses griffes. Ses griffes, couleurs d'ivoires, brillaient sous les rayons du soleil. Fines et acérés, elles semblaient pouvoirs tranchées presque n'importe quoi. Elle abattit ensuite sa patte sur le rongeur, le regard tourné vers Doku. Elle l'agrippa et le déposa sous le nez de la renarde. Elle laissa sa patte quelques secondes de plus puis la ramena près d'elle.
Cette scène c'était passée très rapidement et dans le plus grands silence. Night continua de fixer sa proie, puis Doku et son regard glissa sur ce qui l'entourait. Elle observa les fleurs et leurs multiples couleurs. Les arbres et leur écorce sur lequel il était si facile de grimper. Les buissons dans lequel on pouvait se cacher et passer inaperçu.

- Mange. laissa t'elle finalement échapper.



Night glapit en #00004d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 25/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Doku
Illusionniste
Mer 26 Sep - 22:19
- Il en faut peu  
pour être heureux -
ft. Night

Elle sortit d'un coup gracieux et rapide ses griffes ivoires. Elle attrapa le rongeur avec ces dernières et le déposa sous mon museau

« Mange. »

Un sourire naquit sur mes babines grandissant jusqu'à mes oreilles. Et tout en priant l'Esprit de la Nature. Même si je voulais que ce moment dure longtemps, vu la corpulence du mulot, je n'en fis qu'une bouchée... Je me léchai les commissures des babines pour être sûre de  ne rien laisser.

« Merci pour ce repas ! »

Toute contente et requinquée, je me redressai sur mes quatre pattes. Laissant encore une fois mon objectif primaire de côté, je tournai autour de la renarde. Je n'avais plus cette sorte de peur quand je la regardais. Je me sentais en confiance, en sécurité, sereine. Bizarre. Je me disais qu'on pouvait facilement m'amadouer avec de la nourriture, surtout ces temps-ci.

« Est-ce que tu veux qu'on aille se promener ? Maintenant que nous sommes toutes les deux là ! »

Je me calmai, n'exposant pas mon nouveau trop plein d'énergie au monde. Généralement, cela faisait fuir les renards qui me connaissait pas très bien. A première vue, on ne le dirait pas, mais je tirais des leçons de mes précédentes actions. Je commençai à marcher, m'enfonçant de plus en plus dans la forêt. Ne voyant pas Night me suivre, je m'arrêtai et me retournai.

« Marchons ensemble et faisons plus ample connaissance ! Eh puis si tu ne veux pas parler, ce n'est pas un problème. Nous pouvons toujours profiter du paysage qui s'offre à nous. »

Malgré le nombre de fois que j'ai traversé cette forêt, et cette chaleur écrasante, je trouvais que la nature était encore plus belle qu'hier mais moins que demain. D'humeur changeante, il fallait toujours jouir des différentes scènes qu'elle nous présentait.
@CookieCat


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 09/04/2018
Localisation : Vous saurez pas ;p
Voir le profil de l'utilisateur




Night
Chasseuse
Ven 28 Sep - 17:55
La sprit sourit dés que la chasseuse lui donna son autorisation. Elle dévora le rongeur et se lécha les babines. Night la regarda faire. Elle donna quelques coup de sa langue rose sur son poitrail pour se donner une contenance.
 

« Merci pour ce repas ! »
La remercia t-elle. Night hocha simplement la tête. L'illusioniste se releva et tourna autour de la renarde noir. Cela contribua à renforcée l'avis de l'éther : une vrai renardeaux... Cela l'amusait beaucoup et ses babines se redressèrent légèrement, formant un petit sourire en coin. L'autre continuait de tourner, elle semblait plus sereine, plus confiante.
 

« Est-ce que tu veux qu'on aille se promener ? Maintenant que nous sommes toutes les deux là ! »
Cette proposition prit Night au dépourvu, mais ne l'étonnait pas venant de la part de Doku. La renarde grise se calma et commença à marcher en direction de la forêt. Elle s’arrêta et se retourna, attendant sa camarade.

 

« Marchons ensemble et faisons plus ample connaissance ! Eh puis si tu ne veux pas parler, ce n'est pas un problème. Nous pouvons toujours profiter du paysage qui s'offre à nous. »
La renarde de la nuit était perplexe. Finalement, elle se leva et rejoignit se qui pourrait bien être une futur amie. Je n’ai rien à faire, ôtant lui faire plaisir. Prise d’un élan de sympathie, elle se frotta à Doku au passage et laissa ses six queue virevolter autour d’elle.



Night glapit en #00004d
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelvä :: Shelvä :: Terres de la Cardamine :: Forêt Bleue-
Sauter vers: