Bienvenue à Shelvä, terre sauvage et infinie, où règnent mystères et magie ! Bienvenue sur cette terre de liberté, peuplée de renards aux pouvoirs fantastiques !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Shelvä :: Terres de l'Erable :: Plaine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La partie de chasse - Gon et Naoko

avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 10/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Ko
Meneuse
Dim 20 Mai - 18:55
Je marcha d’un pas entraînant pour cacher ma déception face à la patrouille que j’avais faite avec Gon. J’étais persuader que le mystérieux itinérant était mon frère, malheureusement aucune trace de celui ci. La chef des Cardamine m’avait peut être mentis, et j’avais été assez idiote et naïve pour me lancer à sa poursuite. Mais aujourd’hui était un nouveau jour et j’allais continuer à chercher. Bien sûr je ne pouvais pas le dire à la tribu, j’allais dissimuler ça avec une partie de chasse. Les Érables manquaient de chasseur et bien que je sois leurs nouveaux chefs je faisais partie des meilleurs ! Malheureusement un des vieux renard me barra le passage.
- Tu comptes repartir chasser seule ?
C’est quoi son problème à lui ? Il est vrai que ce n’était pas la première fois que je partais discrètement  en disant partir chasser pour la tribu… mais ce ne sont pas ses affaires
- Quel est le problème ? La tribu a besoin de gibier.
Le vieux me regarda l’air pas du tout convaincu et reprit :
- Que se passerait-il si la nouvelle chef sans second arriver à mourir ? La période est très dangereuse en ce moment. Il y a beaucoup de prédateurs dans la forêt.
Je râle. Blabla, meneuse. Blablabla, trouver un second. Qui ici ne me rappelle pas mon statut de meneuse ? La prochaine fois je partirais lorsqu’il fera encore nuit. Soudain, j’eui une idée.

- Serais-tu plus rassurer si un illusionniste m’accompagner ?
Je pensais direct à Gon qui m’’avait aider la dernière fois et qui avait été mis dans le secret. Le renard me regarda perplexe puis aquiesa . Génial !

Je mis à la recherche de Gon, toute exiter à l’idée de pouvoir sortir légalement du clan.
- Gon !

Et c’est ainsi que nous partîmes chasser à la plaine. La plupart du temps ce sont des lapins que l’on y trouve mais aujourd’hui il faisait assez beau pour que l’on puisse apercevoir également des mulots. Je renifla le sol à la recherche d’un indice.


Mes rps et mes liens Ma présentation

Merci a Naoko
Ko parle en #b33c00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 16/04/2018
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur




Gon
Illusionniste
Jeu 24 Mai - 2:11
Aujourd'hui encore, la routine matinale de Gon a été quelque peu perturbée par nulle autre que Ko, la meneuse de la Tribu. Cette fois-ci, ce n'est pour chasser un itinérant qu'elle est venue trouver notre renard, mais pour lui demander de l'accompagner – ou plutôt de l'escorter – pendant sa partie de chasse. Évidemment, en tant que subordonné, Gon n'a eu d'autres choix que d'accepter.
Cela fait quelques jours que la traque en forêt pour retrouver le mystérieux itinérant a eu lieu. Mais depuis ce jour-là, ni Gon ni Ko n'a ramené le sujet sur le tapis. Comme il n'en a pas entendu parler parmi les autres membres de la meute, Gon en a conclu que cette petite escapade avait été tenue secrète par la meneuse, et il comprend en partie pourquoi. C'est que Ko est plutôt réservée en ce qui concerne ses faits et gestes, alors pas question pour elle de dévoiler qu'elle était à la recherche de son frère. Quant à Gon, n'ayant aucun intérêt à ce que cette histoire se diffuse dans la meute, il s'est contenté de tenir sa langue.

Après un moment de marche, voilà que nos deux renards arrivent dans la plaine recouvrant une majeure partie de leur territoire. La journée est plutôt belle, Gon n'a aucun doute sur le fait que cette chasse sera fructueuse. Il laisse la meneuse renifler les alentours pendant qu'il surveille les environs. En effet, Gon a bien plus confiance à sa vue qu'à son odorat pour repérer des ennemis ou des prédateurs.

D'ailleurs, il lui semble avoir vu un mouvement plus loin, dans les hautes herbes. L'Illusionniste se focalise sur l'endroit, histoire de... oui, il y a bien quelque chose dans cette direction.

« Ko, là-bas. »

Gon garde le regard fixé vers sa cible, limitant au maximum ses mouvements. Il parle également très bas et économise ses paroles, espérant ainsi ne pas effrayer l'animal qui se cache encore entre les herbes. Ce dernier n'est pas très loin, Gon pourrait l'atteindre en quelques grands bonds. Mais il préfère laisser Ko gérer l'approche.
S'agit-il d'une proie ? D'un ennemi ? Gon n'est pas sûr, et le vent ne lui apporte pas l'odeur de l'intrus. En attendant, l'Illusionniste reste à sa place, les muscles tendus, prêt à bondir au moindre problème.


----------
~ Présentation ~
Gon parle en orange érable (#ED3E13)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 10/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Ko
Meneuse
Jeu 7 Juin - 10:57
L’odeur du lapin était forte. Je flairai intensément mon indice. Pourrais-je trouver le terrier ? Je voulais plus que tout trouver mon frère mais ma bêtise m’a fait croire que je pourrais renifler son odeur aujourd’hui. Il n’y a que du lapin. Très bien, cela faisait longtemps que je n’avais pas chasser.
Surtout sans mon frère, nous formions la paire mais aujourd’hui je devais me débrouiller seule. Regarde-moi bien Ra ! Regarde comme je suis plus grande sans toi !  Le ventre à terre, je pista le lapin. C’est une femelle si mes narines sont toujours aussi bonne. Elle est proche, elle est partout à la fois. Pourquoi a-t-elle rependu son odeur partout ? Les lapins ne sont pas si malins…
- Ko, là-bas.
Félicitation Gon, même si la plupart du temps il me servait d’alibi il faut croire que son flair avait lui aussi sentie l’odeur du gibier. Il fit signe de son museau, un buisson où l’odeur de la peur été plus forte. Haha, elle ne pouvait s’échapper. Je suis vraiment forte pour attraper le repas. Finalement je pourrais vraiment chasser pour la tribu à mes temps perdus.
Je fis un vif signe de malice à Gon. J’approcha lentement, je savais que la lapine tremblait très fort. Soudain, je sautai au-dessus de l’arbuste et découvrit le gibier trembla. Elle me tournait le dos, semblait surprise de mon action. D’un coup de morsure, le lapin se retrouva dans ma gueule. La chasse était étrange aujourd’hui mais c’est le résultat qui compte au final !
J’allais retourner vers Gon mais un grognement me fit frissonner. Je me tournai lentement, la sueur froide commençant à monter. Je ne vis que ses yeux.

Il était énorme, le monstre faisait au moins trois fois ma taille. Je serai la mâchoire. Est-ce qu’il traquer mon lapin ? Les lynx chassent en général plus gros que ça. Par exemple…les renards. Pourquoi est-il ici ? Nous ne sommes pas sur le territoire de chasse de ses monstres !
La patte gigantesque de l’animal percute ma tête. Elle ne fit qu’un tour. Je m’évanouis sous le coup. Les abîmes me consumèrent laissa derrière moi le gibier si difficilement attraper.

Spoiler:
 


Mes rps et mes liens Ma présentation

Merci a Naoko
Ko parle en #b33c00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 14/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Naoko
Illusionniste
Dim 10 Juin - 15:54
 
Rien n'arrive par hasard

Le lynx avait réussi à s'enfuir malgré le fait que Naoko et la Meneuse de la Cardamine l'aient pris en tenaille. L'illusionniste courait derrière la trace fraiche du lynx en fuite, il devait le rattraper ! Des Chasseurs devaient chercher des proies en ce moment et le prédateur risquait de les tuer ! Ah ! Pourquoi tout doit se répéter ? Le mâle accéléra le mouvement, ses pattes bleues et blanches frôlant à peine le sol. Soudainement l'odeur de Ko, la Meneuse de la Tribu, ainsi que celle de Gon, un Illusionniste se mêlèrent à celle du Lynx. Et merde ! Nao' accéléra encore mais il ne put empêcher la patte du grand félin de s'abattre sur la demoiselle. Il cria le nom de celle-ci avant de se jeter sur le Lynx. Celui-ci détourna son attention de la Meneuse pour la porter sur le mâle bicolore. Celui-ci gronda avant de labourer le dos du prédateur. Ceui-ci se roula mais le canidé réussit à bondir au sol à temps. Il comprit rapidement que Ko s'était évanouie et il hurla le nom de Gon, lui demandant d'éloigner la femelle d'ici. Elle ne savait pas se battre, elle ne serrait d'aucune utilité en ce moment. Esquivant du mieux qu'il put les griffes du lynx, même s'il se prit quand même des coups, Nao' regarda l'autre mâle tirer la femelle de là. Bien, maintenant il pouvait se battre à l'aise. Grondant à nouveau le renard claqua les crocs, essayant d’impressionner le félin même s'il savait que cela serrait vain. Le gros chat passa à l'attaque et l'Illusionniste esquiva, gelant au passage le sol autour du prédateur. Celui-ci se retrouva alors bloqué, ses pattes étant prises dans la glace. Le renard en profita pour lui asséner des coups de griffes et de crocs, se demandant en même temps si Gon allait revenir et si oui, quand...
Codage par Libella sur Graphiorum




Naoko séduit en #0077b3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 10/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Ko
Meneuse
Jeu 14 Juin - 10:52
Ma douleur à la joue s’intensifia, picotant la peau sous ma fourrure. Je baissai la tête, honteuse. Je ne voulais pas pleurer devant mon père.

Lui très grand, il enleva le métal de sa patte droite et il regarda de haut comme s’il contemplait un déchet. A mes pattes, un corbeau mort. Ses plumes étaient toute abimées et certaine était encore dans ma bouche. L’une d’elle était coincée entre mes griffes. Je serrai la mâchoire. Ne pleure pas, ne pleure pas.

- Te rend-tu compte de ce que tu as fait ?
Je ne dis rien. Je sais, je suis allée chasser parce que c’est mon travail. Seule oui, alors que je suis apprentie. L’oiseau me narguer, me riant au nez que je ne pourrais jamais l’atteindre. Je voulais rendre fière ma tribu, mon maître mais surtout mon père. Pourquoi cela n’allait pas ?

Il me fixa, attendant une réponse. Je vis ses yeux brûler de haine à mon égard et détourna à nouveau le regard.
- Tu es allée chasser sur le territoire des Cardamines ! Ils auraient de suivre ! Connaître l’emplacement de la tribu ! Pire ! Te torturer pour connaître nos secrets !

Dehors, c’était silencieux. Il avait dû crier si fort que tout le monde avait dû se taire. J’ignorais que j’avais traversé la frontière. Peut-être que c’est pour cela que le corbeau fut surprit de me voir le suivre. J’avais honte, me laisser berner par un piaf. Rien de tout cela aurait dû se produire. J’aurais dû continuer l’entrainement de Bull, pour une fois qu’il me laisser libre…

- Je suis désolé, chef …
Lui qui avait tourner le dos pour contempler ses trophées de guerre me fusilla du regard.

- Je ne veux pas de tes excuses ! Ce soir tu dormiras hors du clan. J’informerais Bull de ta punition. Va !
J'avança à reculons jusqu’à sortir de l’antre la queue entre les pattes, laissant mon gibier au main de mon père. Les larmes me montrèrent aux yeux, je fila à la tanière des apprentis. Là, Ra me regarda surpris. Je voulu lui raconter mais il avait tellement de chose à penser, je ne veux pas le déranger. Lui, ne crée pas de problème alors je me tus, lui sera chef.

Il m’appela, semblant comprendre que je ne lui parlerais pas : Ko !
Puis je me rappelai qui me manquer, que je voulais lui parler de mes problèmes, qu’il soit juste là. Je voulu m’approcher mais ma vision s’éloigna. Je couru, criant son nom.

- Ra ! Ra !

- Ko !
Mon cœur battait à mille à l’heure, je repris connaissance. J’étais dans la forêt allongée sur un tapis de mousse, Gon à mes côtés. Nous n’étions pas là où j’avais chassé. Soudain, cela me revient. Le lynx !
- Que s’est-il passait ? Où est le lynx ?! Vite il ne faut pas qu’il atteigne la tribu !


Mes rps et mes liens Ma présentation

Merci a Naoko
Ko parle en #b33c00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 16/04/2018
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur




Gon
Illusionniste
Dim 17 Juin - 23:47
Sous l'indication de Gon, Ko semble avoir elle aussi repéré l'animal caché. Elle fait un petit signe à notre Illusionniste et semble bien s'amuser. De toute évidence, la chasse est réellement son élément. Gardant ses observations pour lui, Gon se contente de suivre sa meneuse calmement, sans faire un bruit.
Ko bondit de l'autre côté du buisson et Gon peut entendre les bruits distinctifs d'une capture : le bruit mat de l'atterrissage, les herbes qui s'agitent, le claquement de la mâchoire.
Mais un autre bruit s'élève alors des fourrés, qui glace le sang du jeune renard. Un grognement. Le cœur de Gon rate un battement, il saute lui aussi de l'autre côté du fourré mais ne peut qu'assister, impuissant, à la scène : un lynx énorme abat sa patte contre la jour de Ko, qui se retrouve au sol, sonnée.

« Ko ! »

L'Illusionniste bondit pour se retrouver entre le lynx et la renarde évanouie, tout croc dénudé. Mais avant qu'il ne puisse faire autre chose, une silhouette bleue et blanche sortie de nulle part atterrit sur le dos du monstre. Il s'agit de Naoko, un autre Illusionniste. Il a capté l'attention du lynx et demande à Gon d'emmener Ko en sécurité. Sans attendre, notre renard s'exécute et traîne Ko par la peau du cou vers un endroit sûr.

Arrivée à l'orée de la forêt, Gon installe sa meneuse sur la mousse, avant d'essayer de la réveiller.

« Ko ! Ko, tu m'entends ? »

La renarde ne réagit pas. Gon serre les mâchoires, furieux. Comment a-t-il pu être aussi bête ? Pourquoi n'a-t-il pas suivi Ko de l'autre côté du buisson ? N'a-t-il donc rien appris de ses lunes d'entraînement avec son maître ? La culpabilité ronge le renard.
Gon dirige son museau vers le combat, jaugeant la situation. Naoko semble avoir immobilisé le lynx, mais combien de temps cela va-t-il durer ? Il ne peut absolument pas se charger d'un tel animal seul.
L'attention de Gon se reporte sur Ko. Il ne peut pas non plus la laisser seule, sans protection. Il faut qu'elle se réveille !

« Ko ! KO ! Réveille-toi ! »

Sous les appels désespérés de Gon, la meneuse finit par ouvrir les yeux. Elle semble déboussolée pendant un instant, mais ses esprits reviennent vite. Gon se redresse, se mettant entre elle et le lynx.

« Le lynx t'a frappée mais Naoko a réussi à le retenir le temps que je t'éloigne du combat. Reste ici, je vais aller l'aider. »

Sans un mot de plus, Gon file vers le lieu du combat, ventre à terre. Arrivé à destination, notre renard se place juste sous le nez du félin, glapissant pour attirer son attention. Les crocs dénudés, Gon se met à bondir en direction de son ennemi, feignant de l'attaquer au museau. Mais au dernier moment, lorsque le félin tente de le mordre, l'Illusionniste fait un bon en arrière, de façon à se tenir juste hors de portée du lynx.
Gon continue son manège un moment, espérant captiver l'attention du lynx pendant que Naoko continue à le blesser de son côté. Et il faut bien qu'il s'occupe de la couche de glace qui recouvre les pattes du félin. Qui sait combien de temps elle va encore tenir ?


----------
~ Présentation ~
Gon parle en orange érable (#ED3E13)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 10/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Ko
Meneuse
Lun 18 Juin - 10:32
- Le lynx t'a frappée mais Naoko a réussi à le retenir le temps que je t'éloigne du combat. Reste ici, je vais aller l'aider.

Il ne prend pas la peine de lui répondre et file, le ventre au sol rejoindre Naoko. Ce n’est pas grave ses questions sont futiles, il faut agir. Je sers les dents sur ma faiblesse face au combat : Bull ne lui avait pas appris à battre, elle. De gros nuage gris avait commencer à menaçait la tribu de sa pluie. Il fallait que j’envoie du renfort avant que Naoko et Gon se fassent tuer.

              Je file vers la tribu, je serai la mâchoire : mon épaule me fait mal lorsque je me lève. J’ai dû tomber dessus. Pourquoi Gon avait choisi la voie la plus dangereuse ? Lui qui n’avait pas de pouvoir pour se défendre ? Il a dit que Naoko était là lui aussi ? Que faisait-il par ici ?
Mousse, arbre mort, bouleau, érable, chêne, bouleau, bouleau, arbuste, ruisseaux, arbuste, tribu. Je repère les points de repère pour pouvoir guider les illusionnistes après. J'arrive enfin à la cachette du clan.
Essoufflée, j’appelle deux autres illusionnistes et leurs demandent de venir avec moi aider Naoko et Gon et demanda aux autres de se préparer à une éventuelle contre-attaque : heureusement, la tribu manque de chasseur mais pas d’illusionniste. Mais, un vieux chat noir me barra la route. Je le connaissais bien, c’était Tazer le maître de Ra.

Il n’avait pas l’air content, ses moustaches en forme d’éclair laissèrent penser qu’il s’apprêter à lancer une violente décharge. Il parlait calmement, ce qui n’était pas vraiment son habitude.

- En plus de te mettre en danger, tu mets les tiens en danger. Je t’avais dit de ne pas y aller. La meneuse se doit de rester en vie pour diriger la tribu. Tu ne penses qu’en faire à ta tête.
Involontairement, je baissai les oreilles. Ce type me faisait peur lorsque j’étais enfant et même si les autres apprentis s’amuser à l’embêter, je sentais une réelle haine envers moi lorsqu’il me regarder. Que me voulait-il aujourd’hui ? Ne suis-je pas la chef ici ? Ne craint-il pas les représailles ?

              Même les chasseurs et les apprentis qui était au clan était sorti de leurs tanières, jugeant l’instant important. Je le vis charger son énergie. Il s’apprêtait à lancer une décharge ! Mais je fus plus rapide !

J’envoya une forte onde de poussière qui plongea le clan dans le noir et filai hors d’atteinte vers la sortie. Il abandonna son attaque : même s’il me détestait, il ne voulait en aucun cas blesser un autre renard que moi. Alors que la brume noirâtre commença se dissiper, je vis qu’il me regardait encore plein de haine. Je fuya, jura de cette action inutile. Je n’avais fait que perdre du temps, je n’avais aucun renfort à proposer. Par ma faute : Gon et Naoko allait peut-être mourir ! Parce que je suis pas respectée, parce que je ne suis pas une illusionniste, parce que je suis faible.

Au-delà de la douleur physique, je sentais mon cœur nouer et mes larmes montaient. Je m’accordai ce moment seule pour pleurer, pour hurler. J’étais seule au moment où je ne le souhaitais pas. D’habitude, je suis toujours accompagnée mais là j’étais seule. J’aurais préféré avoir au moins deux illusionniste avec moi mais finalement ce n’était pas si mal : je pouvais pleurer.
        Je pourrais aussi m’enfuir de cette vie que je déteste, honteuse de ne pas savoir diriger. Tazer pourrait très bien prendre ma place, après tout je n’ai aucun second. Il est suffisamment charismatique pour pouvoir mettre tout le monde contre moi…
Il commença finalement à pleuvoir, quelques gouttes d’abord puis une averse. J’en profita pour noyer mes larmes et commença à me mettre en colère contre ce lynx. Pourquoi chassent-il sur nos terres ! Si mon frère était là nous l’aurions brûlé ! Je failli glisser plus d’une fois sur la boue mais je m’accrochai à la terre avec mes griffes : pas question de perdre encore plus de temps.

Naoko, Gon, Ne vous inquiétez pas : les renforts arrivent !
Spoiler:
 


Mes rps et mes liens Ma présentation

Merci a Naoko
Ko parle en #b33c00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 14/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Naoko
Illusionniste
Lun 18 Juin - 16:18
 
Rien n'arrive par hasard

Naoko continuait de se battre contre le félin, donnant encore et encore des coups de crocs et de griffes. Le renard avait l'habitude de se battre seul, depuis un moment déjà il s'entraînait à combattre des prédateurs seuls. Il n'avait pas besoin des autres, il était suffisamment fort ! Le grondement de Gon se fit soudainement entendre et Nao y jeta un vif coup d'oeil. L'Illusionniste n'avait pas de pouvoir, c'était bien plus dangereux pour lui de se battre. Cependant, grâce à son intervention le lynx détourna son attention et le mâle bicolore en profita pour se glisser près de lui et lui griffer profondément l'oeil gauche. Le félin feula de douleur et se mit à bouger, faisant craquer la glace. Elle n'allait pas tenir longtemps, et le damoiseau en fit part à Gon d'un signe de la queue. Le combattant se mit à gronder, pour que le grand matou porte son attention vers lui, donnant des coups de pattes dans le vide ainsi que des coups de crocs. Cela permettait à Gon d'attaquer. Soudainement, une des pattes du lynx réussi à se libérer de la glace et frappa Nao. Celui-ci n'eut pas le temps d'esquiver et fut envoyé dans les buissons. Il fut quelques secondes à l'Illusionniste pour se reprendre mais le félin en profita pour se libérer complètement et se mit à se battre contre Gon, maintenant seul. Le damoiseau se jeta sur le lynx, griffes et crocs dehors et le mordit violement au cou. Le matou gronda de douleur et se mit à se secouer pour déloger le renard mais celui-ci était bien accroché. Quand le lynx se roula par terre, Naoko sauta au sol. Le matou venait de commettre une erreur en exposant son ventre, même pour une courte durée. Les renards étaient deux et Gon avait le temps de griffer le ventre tendre du lynx. Le canidé se secoua rapidement, la pluie l'alourdissant. Pourquoi se mettait il a pleuvoir pile à ce moment. La pluie choisit bien son moment va ! Le sol de terre et d'herbes commençait déjà à se transformer en boue et d'herbes mouillées, compliquant la tâche des renards et du lynx.
Codage par Libella sur Graphiorum




Naoko séduit en #0077b3
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelvä :: Shelvä :: Terres de l'Erable :: Plaine-
Sauter vers: