Bienvenue à Shelvä, terre sauvage et infinie, où règnent mystères et magie ! Bienvenue sur cette terre de liberté, peuplée de renards aux pouvoirs fantastiques !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Shelvä :: Pics Cristallins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre aux côtés des monts [Morgan]

avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Aly
Chasseuse
Dim 3 Juin - 18:07
Les pattes trempées de rosée, j'avançai doucement parmi les arbres du territoire de la Cardamine. Le soleil commençait tout juste à pointer son museau et donnait aux nuages qui couvraient partiellement le ciel des teintes ocres et rousses. La journée prévoyait d'être belle.
La nuit avait été assez longue et je m'étais éveillée tôt ce matin, alors que le camp était encore endormis. Après m'être étirée, j'étais sortie de la tanière, esquivant précautionneusement mes camarades assoupis. J'avais alors trouvé la réserve de gibier presque vide et décidé de partir chasser seule, laissant le temps au reste de la Tribu de s'éveiller à son tour. Saluant d'un mouvement d'oreilles le renard qui gardait l'entrée du camp, je m'étais engagée vers le Nord.
N'ayant aucun but précis, j'avais décidé de laisser aller mes pattes où bon leur semblait. En sortant de la forêt, on apperçevait au loin les sommets acérés des Pics Cristallins, hauts monts dont on racontait qu'ils abritaient un paradis de verdure. Cependant, étant en territoires neutres, peu s'y aventuraient et ils constituaient souvent un simple - quoique remarquable -élément du paysage. Autour de moi, les plantes s'élevaient doucement à la recherche des rayons chauds du soleil. Les fleurs s'ouvraient peu à peu, les buissons tendaient leurs branches vers le ciel. La vie animale, en revanche, semblait encore engourdie par le sommeil. Je n'avais senti la présence d'aucune proie jusqu'à présent, et commençait à redouter de devoir rentrer bredouille au camp.
Au fil de ma marche, j'admirais le lever de soleil sur la droite, qui réchauffait peu à peu la fourrure et faisait s'évaporer l'humidité qui recouvrait la végétation et le sol. Je ne me lassai jamais du spectacle de l'épanouissement de la vie de Shelvä. Soudain, l'odeur caractéristique de ma Tribu se fit plus forte et insistante. Croyant d'abord à la présence de l'un de mes camarades non loin, je remarquai vite que j'étais en réalité parvenue à la frontière de notre territoire. Les queues battantes, je m'interrogeai. Devais-je la franchir ou faire demi-tour ? Cependant je n'hésitai qu'un court instant et d'un pas assuré, poursuivis mon chemin vers le Nord, tandis que se rapprochaient les Pics Cristallins et leurs flancs abruptes. À cette distance, j'aurai sûrement pu m'y téléporter, mais au prix d'un effort auquel je n'étais pas sûre de survivre. La téléportation était une faculté très utile en certaines circonstances, mais je devais prendre garde à ne pas trop m'épuiser. Heureusement c'était une habitude que j'avais prise et je savais désormais mieux évaluer les distances.
J'étais assez excitée de me retrouver en territoire inconnu et neutre. Ici, tout pouvait arriver et même si j'étais consciente des dangers qui pouvaient rôder, je les oubliai bien vite, préférant laisser place à l'agitation et me consacrer à ma chasse.
Soudain, une odeur alléchante me parvint. Aussitôt je m'arrêtai net, les oreilles pointées en avant, le museau en l'air et la gueule légèrement entrouverte. Oui, c'était bien les effluves d'une proie qui me parvenaient et qui venaient de réveiller ma faim. Mais même si je n'avais rien mangé avant de partir, c'était avant tout à ma Tribu que je pensai en prenant position. J'entrepris d'avancer doucement, dans la direction d'où semblait me parvenir l'odeur. Il n'y avait aucune brise, aucun vent qui pu trahir ma présence en apportant la mienne à ma proie et je fis donc tout mon possible pour avancer sans bruits. La tâche n'était pas facile, les hautes herbes qui m'entouraient de demandant qu'à bruisser à mon passage. Celle-ci entravaient également un peu ma vue, je me fiait donc uniquement à mon odorat. Néanmoins bientôt je l'apperçu à travers les tiges vertes. C'était un rongeur de taille moyenne, au pelage châtaigne et brun. Il était seul et grignotait frénétiquement une racine ou une tige d'herbe - l'angle dans lequel je me trouvais par rapport à lui m'empêchait de distinguer précisément ce qu'il tenait dans ses courtes pattes griffues. Mes queues fremissaient et je trépignai d'impatience mais je pris mon mal en patience et résistait à l'envie de lui sauter dessus au plus vite. Enfin, lorsque j'estimai être à bonne distance et que le moment fut venu, je m'élançai dans un bond bien plus vertical que long. Je retombai avec précision sur le rongeur et l'achevai d'un coup de dent.
Je me redressai alors, fière de n'avoir pas râté ma proie et heureuse d'avoir quelque chose à ramener au camp, même si j'espérai en trouver une autre que le chemin du retour. Alors que je m'apprêtais à m'engager sur celui-ci, mon butin dans la gueule, je me figeai net à nouveau. Cette fois, c'était un bruit qui avait attiré mon attention. Un bruissement, trahissant le mouvement d'une bête bien plus grosse qu'une potentielle proie, me fit angoisser. L'odeur me parvint ensuite. Inconnue, n'appartenant à aucune Tribu ni aux habituels prédateurs que l'on pouvait rencontrer dans ce milieu.
Attentive et sur mes gardes, j'observais la plaine alentours, alors qu'un léger vent se levait et que les herbes chatouillaient mon ventre.


Qui est Aly ?


Aly parle en #9966ff dans les RPs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 31/05/2018
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan
Itinérant
Dim 3 Juin - 18:47

Come with me

For a better world

Feat Morgan & Aly

Perché en haut d'un rocher haut et fin, faisant face à l'aube distante, Morgan hmmait doucement, le vent ébouriffant son pelage atypique. Son équilibre précaire ne semblait pas le déranger plus que cela et il fixait l'horizon avec ce petit sourire en coin qui voulait tout dire. Ses babines frémirent avant qu'il ne s'esclaffe et ne tourbillonne sur place, faisant quelques pirouettes avant de faire quelques sauts acrobatiques pour atteindre le sol, atterrissant dans l'herbe humide avec la légèreté d'un caillou. Une fois au sol, il se mit à courir et bondir, quittant l'endroit où il avait passé la nuit pour gambader où bon lui semble. Sa fourrure pulsait à un rythme régulier, le faisant ressembler à un étrange luciole verte, un peu trop grosse et un peu trop énergique. Mais au final, cela lui importait peu, il continuait son manège, cette fois ci en chantant à tue-tête.
La lumière de l'aube élevait la brume du sol, celle ci sinuant entre les obstacles comme un serpent paresseux, laissant à Morgan tout le loisir de bondir aussi haut que possible pour continuer à voir son chemin, son grand sourire joyeux toujours en place et sa voix portant dans le silence et réveillant sûrement tout ce qui dormait encore. Il bondit de nouveau, atterrissant souplement avant de bondir de nouveau, courbant ses pattes pour la réception et pour encore recommencer, avançant à une allure convenable et de façon totalement peu orthodoxe. Le soleil continuait sa course au fil du chant et de l'énergie du renard tricolore, laissant peu à peu la brume disparaître et la rosée s'évaporer comme si elle n'avait jamais existé.
Puis aussi vite qu'il bougeait il s'arrêta et le silence tomba comme une chape de plomb sur la plaine. Derrière lui se dressait de toutes leurs hauteurs les pics cristallins, leurs sommets dominant la plaine avec cette impression de gigantisme qui leur était propre. Enfin bref. Les oreilles pointées en avant, la posture droite et dressé sur ses pattes, Morgan écoutait et captait différentes odeurs, s'intéressant à quelque chose en particulier, une effluve discrète ou un son curieux ayant attiré son attention. Aussi vif qu'un serpent, le renard se mit à filer dans l'herbe de la plaine, fonçant droit devant lui, là où il avait entendu, se fichant bien de son côté de se montrer discret. Il s'arrêta alors de nouveau et se redressa une deuxième fois, les oreilles pointées vers le ciel. Il se retrouva alors face à face avec une renarde, c'était ce que son odeur lui disait en tout cas.
Autant surprit d'être aussi proche de sa cible et qu'en plus ce soit un membre d'une Tribu, il resta quelques instants silencieux avant que son sourire ne réapparaisse à grande vitesse, dévoilant ses crocs en une attitude plus bon enfant que menaçante.

- Helloooo la compagnie ! - la gratifia t-il alors d'une voix énergique et chaleureuse - C'est bien rare que d'voir quelqu'un d'une Tribu dans l'coin ! - il lui fit un clin d’œil joueur - Mais je s'rais pas l'premier à me plaindre que d'voir un peu d'monde ! Alors j'te dis bienvenue par ici ! -

Il se secoua, chassant les quelques brins d'herbes ayant élu domicile dans sa fourrure et s'approcha un peu, visualisant la proie et le corps entier de la renarde.

- Oh ! J'en oublie la politesse moi. J'm'appelle Morgan, mais si tu veux m'appeler autrement y a pas d'soucis ! -
notes



Mell', t'es un génie, je te love. ♥️
Blablate en #0F6600.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Aly
Chasseuse
Lun 11 Juin - 19:19
Les bruissements se rapprochaient à grande vitesse. Je ne put retenir un sursaut de surprise en voyant apparaître soudain devant moi un renard, tricolore. Il ne semblait appartenir à aucune des Tribus d'après son odeur qui m'étais inconnue. Il s'agissait donc sans doutes d'un Itinérant, ces renards qui n'appartenaient pas à une Tribu et menaient une vie de solitaire la plupart du temps. Je n'en avait vu un qu'une fois, étant apprentie. L'un d'eux traversait alors le territoire de la Cardamine. Il en avait été chassé, bien que sans violence particulière, et il n'était plus jamais revenu. Ici, en territoires neutres, il n'était finalement pas si exceptionnel d'en croiser, supposai-je. Cependant, j'étais peut-être moi même sur son territoire - j'ignorais tout de la vie d'un Itinérant ; avait-il seulement un territoire qu'il considérait comme sien ? - et prit peur qu'il ne veuille m'en chasser par la force.
Mais l'inconnu afficha bientôt un sourire plutôt accueillant et lança :

- Helloooo la compagnie ! C'est bien rare que d'voir quelqu'un d'une Tribu dans l'coin ! Mais je s'rais pas l'premier à me plaindre que d'voir un peu d'monde ! Alors j'te dis bienvenue par ici !

Il avait une façon de parler plutôt chaleureuse et énergique et ne paraissait pas agressif, je me détendait donc quelque peu. Il s'approcha un peu et ajouta :

- Oh ! J'en oublie la politesse moi. J'm'appelle Morgan, mais si tu veux m'appeler autrement y a pas d'soucis !

Je pouvais désormais le voir en entier et remarquai alors que sa fourrure semblait battre sur un rythme soutenu, faisant penser à un immense cœur. De plus, il avait une seconde queue plutôt singulière, verte et assez semblable à celle d'un lézard. Je m'interrogeai sur son pouvoir à la vue de cette apparence particulière. Peut-être était-il Mêlé ? J'étais soudainement plutôt curieuse d'en apprendre plus sur lui. Je lui renvoyait donc son sourire, et répondit :

- Bonjour ! Je m'appelle Aly, je viens de la Tribu de renards de la Cardamine. Tu es un Itinérant ? J'ajoutai précipitamment : j'espère que je ne suis pas sur ton territoire...


Qui est Aly ?


Aly parle en #9966ff dans les RPs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 31/05/2018
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan
Itinérant
Dim 17 Juin - 10:30

Come with me

For a better world

Feat Morgan & Aly

Le sourire qu'il reçu en retour de la renarde était bien partie pour illuminer sa journée. De tous les renards rencontrés durant ces derniers jours, c'était la seule à lui sourire spontanément. Enfin ! Un renard souriant d'un sourire simple et joyeux ! Tout à fait et même parfaitement heureux, Morgan se mit à remuer sa queue queue de renard, l'autre ondulant et se tortillant car toujours à moitié enroulée. Son sourire s'agrandit un peu plus si c'était possible et il exsudait toujours autant de de joie de vivre et d'énergie malgré l'heure qu'il était.

Naaaan. - se dépêcha t-il de la rassurer - Mon territoire s'trouve beaucoup plus au nord, dans l'canyon ! J'suis devenue un maître dans c'labyrinthe, donc si jamais un jour tu t'y perds, hésite pas à crier mon nom de toutes tes forces ! Avec l'écho, je t'entendrais et j'viendrais t'aider !

Il lui tourna un peu autour à la manière d'un grand enfant curieux, le corps détendu et le pas leste, prenant le temps de paraître non menaçant pour ne pas l'inquiéter. Tourner autour de quelqu'un n'était après tout jamais des plus agréable pour la personne se faisant examiner. Il finit de l'observer sous toutes les coutures et vint se positionner à côté d'elle, ses queues remuants toujours légèrement.

Ah, si jamais j'te met mal à l'aise, hésite pas à me l'signaler, ça m'arrive de faire des trucs qui plaise pas aux autres haha. - lui expliqua t-il l'air aussi coupable que gêné par certains souvenirs qui semblaient lui passer par la tête - Sinon, ouais, ch'uis c'que vous appelez un itinérant, mais promis j'mord pas ! - la taquina t-il avant de gentiment la questionner - Tu fais quoi si tôt par ici ? - il zieuta sa proie une instant avec l'évidence qu'il excluait ce qui avait mener cette proie entre ses pattes mais il vocalisa naturellement la suite.

À part chasser, j'veux dire, c'est pas vraiment à côté de chez toi. - il lui sourit un peu plus - En tout cas j't'aimes ! T'es la troisième renarde que je rencontre de la Cardamine mais t'es la première à spontanément me sourire !

Rien n'avait vraiment plus d'importance pour Morgan que son interlocuteur lorsqu'il en trouvait un, et actuellement, il trouvait en Aly une renarde parfaite car visiblement possédant un caractère expressif semblable au siens. Morgan adorait s'exprimer et dire ce qu'il pensait, c'était une qualité autant qu'un défaut, mais au moins pouvait il affirmer aimer énormément ce qu'il voyait de la chasseuse pour l'instant. Bien sur, il attendait de voir ce qu'elle lui réservait de plus, il pouvait facilement occulter ses bons côtés pour un mauvais qui le hérissera. Ça, c'était un de ses grooos défauts. Mais jusqu'à maintenant ça avait été rare, et à part si la renarde s'avérait en vérité être cannibale, il avait du mal à lui attribuer un défaut qui ferait qu'il la détesterait.
notes



Mell', t'es un génie, je te love. ♥️
Blablate en #0F6600.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Aly
Chasseuse
Mar 19 Juin - 15:12
Le sourire du renard s'agrandit encore un peu avant qu'il ne lance :

- Naaaan. Mon territoire s'trouve beaucoup plus au nord, dans l'canyon ! J'suis devenue un maître dans c'labyrinthe, donc si jamais un jour tu t'y perds, hésite pas à crier mon nom de toutes tes forces ! Avec l'écho, je t'entendrais et j'viendrais t'aider !

Ces paroles achevèrent de me rassurer et je me détendis tout à fait. Le ton enjoué et amical qu'il prenait alors que nous ne savions rien l'un de l'autre me parut osé mais non moins agréable à mes oreilles. La plupart des renards restaient sur leurs gardes, supposant toujours que nous étions un danger pour eux. En vérité, je faisait rarement de nouvelles rencontres, mais le mâle tricolore était le premier que je croisai qui fut si vite amical, ce qui n'était pas pour me déplaire.
Il se mit à tourner autour de moi, m'observant d'un regard curieux et léger. Cette situation quelque peu déconcertante me mit d'abord mal à l'aise, mais le renard m'inspirait confiance et je finis par voir la situation d'un œil amusé. Il s'arrêta bientôt et vint à côté de moi, apparemment satisfait de son observation.

- Ah, si jamais j'te met mal à l'aise, hésite pas à me l'signaler, ça m'arrive de faire des trucs qui plaise pas aux autres haha, lui expliqua t-il d'un air un peu coupable. Sinon, ouais, ch'uis c'que vous appelez un itinérant, mais promis j'mord pas ! Tu fais quoi si tôt par ici ? interrogea-t-il en jetant un regard à ma proie, que j'avais laissée à terre. À part chasser, j'veux dire, c'est pas vraiment à côté de chez toi. Il sourit. En tout cas j't'aimes ! T'es la troisième renarde que je rencontre de la Cardamine mais t'es la première à spontanément me sourire !

Je souris à mon tour. Il est vrai que ses manières étaient peu communes. Sa manière de parler et de tourner autour de moi pour m'étudier étaient curieuses mais légères et pas le moins du monde oppressantes. Cependant, nul doutes que certains pouvaient se sentir décontenancés ou mal à l'aise face à ce renard.
A l'évocation du canyon, mon regard bleu nuit brilla un peu plus. C'était un endroit qui paraissait lointain, dont je n'avais entendu que des histoires et des rumeurs. Peu étaient les renards qui y étaient allés. Rencontrer quelqu'un qui en avait l'habitude m’impressionnait un peu.

- Aucun soucis, ne t'inquiète pas. dis-je en remuant les oreilles d'un air amusé. Ce doit être particulier de vivre dans le canyon. ajoutai-je en agitant un peu mes queues.Je n'y suis jamais allée, mais un jour, il faudra que j'aille le voir de mes propres yeux. Ce doit être impressionnant.

J'étais heureuse d'avoir croisé le chemin de ce renard. Il semblait plein d'une énergie semblable à la mienne et il avait le sourire facile, ce qui n'était pas le cas de certains renards avec qui j'avais un peu de mal à m'entendre. De mon côté j'étais avide et curieuse de rencontres et celle d'un Itinérant à l'air accueillant ne pouvait que me réjouir. On m'avait souvent dit de ne pas accorder ma confiance trop vite. De rester sur mes gardes, qu'il était aisé de cacher son jeu et de jouer un rôle pour mieux se servir de quelqu'un de plutôt naïf. Néanmoins j'avais tendance à chasser bien vite ces avertissements de mon esprit en observant le renard qui se tenait près de moi. Son sourire me paraissait franc et sincère et je ne pouvais supposer un instant qu'il fut pourvut de mauvaises intentions à mon égard.
Je m'interrogeai alors ; quels avaient bien pu être les autres renards de la Cardamine qu'il avait rencontré ? Je n'étais donc certainement pas la seule à m'aventurer aussi loin dans les Terres neutres. Avait-il fait la rencontre de notre meneuse, Mellnaev ? Cela ne m'aurait pas étonné qu'elle reste impassible, comme à son habitude, surtout face à un Itinérant. Cependant je n'avais aucune idée de qui pouvait bien être le second.

Je lui répondit, gardant le sourire et agitant un peu les moustaches.

- J'aime bien venir chasser tôt le matin dans les environs, quoique d'habitude je ne m'éloigne pas autant de mon camp. Mais d'ici on peut voir de superbes levers de soleil. Je jetai un œil au ciel. Le soleil, jaune-orange, luisait déjà au-dessus de l'horizon et même si le ciel gardait des teintes roses et ocres, on ne pouvait plus vraiment parler de "lever de soleil".C'est un peu tard, maintenant. D'ailleurs, je m'apprêtai à rentrer au camp.

Mon regard revint se poser sur mon interlocuteur et son apparence singulière. Au fond, je n'avais pas vraiment envie de partir, mais bien plus d'en apprendre d'avantage sur lui. Je ne pu m'empêcher de le questionner.

- Dis-moi, Morgan, si ce n'est pas indiscret... est-ce que tu serais par hasard Mêlé... ? lui demandai-je, les oreilles un peu en avant.


Qui est Aly ?


Aly parle en #9966ff dans les RPs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 31/05/2018
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan
Itinérant
Lun 2 Juil - 10:40

Come with me

For a better world

Feat Morgan & Aly

Bien que mal à l'aise au début, la femelle sembla se détendre et Morgan en fut heureux, pour elle comme pour lui, continuer une conversation sur une base saine comme être à l'aise en présence de l'autre était ce qu'il y avait quand même de mieux. Alors, remuant ses queues avec l'entrain d'un renardeau, il traduisit son bonheur pour elle, qu'elle le voit.

Ah ça oui ! - s'esclaffa t-il avec bonhomie - Mais une fois habitué à la chaleur, ce n'est pas si terrible.

C'était vrai que au début, il avait eu beaucoup de mal à supporter la chaleur du canyon, surtout qu'il bordait le désert, mais il avait par la suite découvert que les boyaux creusés dans la roche conservaient la fraîcheur du matin au soir en fonction de leur profondeur. Les connaître était alors une bénédiction car en cas de forte chaleur il était plus que nécessaire de s'y réfugier. Dans son cas, lors de sa première année après avoir choisis de faire d'une partie du canyon son territoire, il avait du se familiariser avec le labyrinthe que formait ce territoire. Ça avait été aussi amusant qu'angoissant, surtout lorsqu'une des salles naturelles était occupée par un nid de chauve-souris. Ce jour là il avait rapidement fait demi-tour avant de se faire agresser par la troupe.
Ce qui pouvait être mortel toutefois, c'était la nuit et l'hiver, quand les températures chutaient drastiquement. On était alors pas à l'abri d'être victime du froid. Lui avait sa tanière dans une des salles et elle était aménagée pour le protéger du froid sans le faire souffrir de la chaleur de la journée. Il avait prit son temps avant de trouver son équilibre parfait, mais ça avait valu le coup et en plus, là bas, personne ne venait l'embêter, sauf parfois des serpents un peu trop aventureux qu'il chassait ou tuait en fonction de leur agressivité.

Ses oreilles remuèrent lorsqu'elle reprit la parole et il jeta lui même un regard au ciel. Effectivement, il était difficile de dire que c'était encore 'le lever de soleil'. Mais ce qui avait retenu son attention c'est qu'elle s'apprêtait à le laisser seul alors qu'ils venaient tout juste de se rencontrer. Contrairement à ce que bien des Itinérants étaient, Morgan n'était pas un être particulièrement solitaire et aimait énormément la compagnie des autres en plus d'être facile à approcher. On lui avait souvent demandé pourquoi il n'avait pas rejoint une des deux Tribus. Et bien tout simplement parce que même si la solitude pouvait lui peser, il avait toujours sa famille chez qui rentrer et sa liberté lui était chevillée au corps et il n'était de son côté pas prêt à la laisser filer. Il n'était pas assez familier avec le système des Tribus malgré ses années passées ici pour savoir si sa liberté comme il la concevait serait conservée là bas. Et il ne serait pas celui qui se mettrait les fers, il n'était pas assez fou pour essayer de faire ressortir ce qu'il y avait de mauvais en lui.
Il ne put s'empêcher de sautiller sur place après avoir cligné des yeux, surpris des paroles de Aly, même si en zieutant sa queue il compris pourquoi. Il déroula donc complètement sa queue reptilienne et forma un cœur biscornu en joignant le bout de ses deux appendices.

Bingooo ! Nous avons une gagnante ! - rit-il simplement - Ouaais t'as bien deviné je suis un mêlé, c'est plutôt amusant tu trouves pas ?

Il remua ses deux queues de concerts, celle ayant muté avec son statut de semi Sprit balayant l'herbe dans le processus. San être narcissique il aimait énormément sa différence et ne l'échangerait pour rien au monde. Enfin il disait ça, mais tout avis pouvait changer au cours du temps, le siens tout comme celui des autres. Le mâle appréciait l'honnêteté et la spontanéité de son interlocutrice, c'était rafraîchissant et il ne s'embêtait pas à chercher à lire entre les lignes pour voir si il devait comprendre autre chose que ce qu'elle lui disait. C'était une conversation simple avec une renarde au caractère simple mais qu'il aimait particulièrement.

Tu veux que je te raccompagne ? Comme ça on pourra continuer à discuter un peu, qui sait quand est-ce qu'on se reverra après ça !

Oui parce que Morgan prévoyait déjà de revoir Aly, qu'importe qu'ils ne ce soient échangés que quelques phrases pour le moment. Il échappa un bâillement avant de prendre la direction du territoire de la Cardamine, montrant par là que sa question était rhétorique et qu'il avait de toutes façons décidé de la raccompagner. Il sourit à pleins crocs en balançant sa queue reptilienne de droite à gauche avec entrain.

Allez, viens ! Go vers chez toi ! s'enjoua un peu trop peut être Morgan.
notes



Mell', t'es un génie, je te love. ♥️
Blablate en #0F6600.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Aly
Chasseuse
Jeu 12 Juil - 13:17

Rencontre aux côtés des monts
- Bingooo ! Nous avons une gagnante ! s'exclama Morgan en formant un cœur un peu hasardeux avec ses deux queues. Ouaais t'as bien deviné je suis un mêlé, c'est plutôt amusant tu trouves pas ?

Son enthousiasme me fit rire. Discuter avec lui était agréable et léger. Je me sentais à présent tout à fait en confiance.

- Oui, c'est étonnant ! Mais elle te va bien. répondis-je en agitant les moustaches.

Ce devait être particulier de vivre avec une seconde queue aussi atypique. Quoiqu'en réalité, cela devait être tout à fait normal pour lui, tout comme pour moi il était naturel d'avoir trois queues. Ce n'est qu'une question de point de vue, après tout pensai-je. Les renards de Shelvä avaient tous quelque chose qui faisaient d'eux des êtres particuliers, semblables à nul autre. Certains plus que d'autres, bien entendu. Ailes, cornes, fourrure aux couleurs éclatantes, queue reptilienne... On ne pouvait confondre deux renards de Shelvä. J'aimais beaucoup cette diversité et j'étais toujours étonnée de découvrir de nouveaux physiques singuliers.
Néanmoins il y avait aussi les renards qui naissaient sans pouvoirs et avaient alors un physique beaucoup plus ordinaire. J'avais beaucoup de respect pour eux. Il n'était pas facile de trouver sa place dans une Tribu lorsque l'on avait pas de pouvoir. La plupart étaient mal vus et subissaient brimades ou injustices. Même si ces comportements devenaient de plus en plus rares, on ne pouvait nier qu'ils étaient toujours présents.

- Tu veux que je te raccompagne ? Comme ça on pourra continuer à discuter un peu, qui sait quand est-ce qu'on se reverra après ça !

Sa proposition me surprit, mais j'étais plutôt heureuse qu'il l'ait faite. Notre échange avait été assez court et je ne disais pas non à le poursuivre un peu. Ses dernières paroles me firent sourire. En effet, la question se posait : il aurait été dommage que nous ne nous revoyions pas après ça. Il sous-entendait en tout cas qu'il l'apprécierait, ce qui n'était pas pour me déplaire puisque moi-même j'appréciai de mieux en mieux sa compagnie.
Morgan bailla puis entreprit de se mettre en route sans attendre ma réponse, lançant avec un sourire :

- Allez, viens ! Go vers chez toi !

Son enthousiasme était contagieux et je le rejoins d'un bond. Nous prîmes donc le chemin de mon territoire. Cependant nous n'avions pas fait cinq longueurs de queues lorsque je fut frappée. Quelque chose me manquait et pour cause : j'avais complètement oublié ma proie.

- Oh, attends ! lançais-je à Morgan avait de revenir sur nos pas.

Gênée d'avoir été tête-en-l'air, je me réprimandais moi-même intérieurement. Je retrouvai vite l'endroit que nous venions de quitter. Le rongeur reposait toujours là où je l'avais déposé en rencontrant le renard tricolore. Je récupérai le corps inerte en adressant au mâle un sourire un peu désolé. Je ne pouvais pas me permettre de rentrer bredouille au camp, en plus de rentrer en retard pour l'attribution des patrouilles de chasse. Mes sorties matinales étaient tolérées parce que je ramenais toujours une ou deux proies au camp et que j'étais présente et assez en forme pour faire partie de patrouilles jusqu'au soir. Pour ce dernier point, je pouvais remercier mon besoin de sommeil peu contraignant et mon énergie toujours au rendez-vous.
Mais ce matin si j'allais rentrer en retard, c'était pour une bonne raison, et cela ne me gênait pas le moins du monde, puisque j'avais fait la rencontre de ce renard énergique et fort sympathique.
Nous reprîmes notre marche alors que le soleil montait en effaçant peu à peu les nuances roses du lever de soleil.
Ne pouvant que peu parler à cause de la proie que je tenais entre mes crocs, je décidai de tenter de faire parler le renard, souhaitant par la même occasion en apprendre plus sur lui. J'aimais à écouter les gens parler d'eux et même si certains étaient gênés de monopoliser la parole - tandis que d'autres n'attendaient que ça -, ma curiosité les encourageait. Pourtant, il ne s'agissait pas là d'avoir des potins à raconter ou de faire une quelconque comparaison, mais simplement de découvrir la vision des choses de plusieurs personnes, leur façon de vivre et leurs habitudes. J'avais pour certitude que chacun d'entre nous a une façon de percevoir le monde très différente selon ses habitudes, son mode de vie, son rôle, son pouvoir même.

- Alors, tu vis vraiment tout seul, au Canyon ? l'interrogeais-je, me demandant intérieurement si il vivait avec sa famille, comme une Tribu en plus petit.

En réalité, j'avais un peu peur qu'il soit de ceux qui n'aiment pas parler d'eux ou qui se ferment dès que l'on aborde un sujet personnel. J'y avais déjà été confrontée et même si je pouvais comprendre ces renards, j'étais toujours un peu gênée et désolée puisqu'alors un froid s'installait généralement entre mon interlocuteur et moi.


Qui est Aly ?


Aly parle en #9966ff dans les RPs
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelvä :: Shelvä :: Pics Cristallins-
Sauter vers: