Bienvenue à Shelvä, terre sauvage et infinie, où règnent mystères et magie ! Bienvenue sur cette terre de liberté, peuplée de renards aux pouvoirs fantastiques !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Shelvä :: Terres de la Cardamine :: Camp de la Cardamine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrevue - [PRIVE Gin]

avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Mellnaev
Fondatrice furtive
Lun 4 Juin - 14:50
Entrevue.
feat. Gin
Aujourd'hui, le ciel était couvert. De gros nuages gris stagnaient dans le ciel, dissimulant le soleil et projetant un froid humide sur la tourbe. En pleine saison chaude, cette journée de fraîcheur était la bienvenue, même si, sur les terres marécageuses de ma Tribu, la température ne s'élevait jamais sufisemment haut pour devenir gênante.
Une bise glaciale souffla lorsque je sortis le museau de ma tanière et, par reflexe, je gongflai ma fourrure noire pour me protéger de la morsure du vent. J'étais habituée à l'humidité et au froid, mais je ne pouvais m'empêcher de trouver cette matinée désagréablement glacé, surtout pour cette époque de l'année. Qu'est-ce que l'Esprit de la Nature nous réservait-il pour cet hiver ?
D'un battement d'oreille, je chassai cette sombre pensée et reporta mon attention sur le camp de la Cardamine, qui s'éveillait lentement. Des nappes de brumes couvraient l'horizon et s'enroulaient dans les branches des arbres. On y voyait mal, même à quelques longueurs de queues. J'eus une pensée pour Ecume, ma mère, qui, grâce à son pouvoir de vision dans le brouillard, était parfaitement accomodée à ce type de climat. Elle au moins, n'était pas gênée par ce désagréable sentiment de fatigue qui me prenait les jours comme celui-ci, où le ciel semblait bas.
Je clignais des yeux, chassant cette émotion malvenue, bien décidée à ne pas me laisser toucher par de quelconques sensations futiles.
Après ma dernière chasse avec Aly, je m'étais retrouvée gravement blessée, et j'avais bien failli devenir un poids pour ma Tribu. A présent que j'étais parfaitement remise, il était tout simplement hors de question que je ne laisse la météo me plonger dans un état léthargique.
J'étirai mes pattes, l'une après l'autre, avant de déployer mes grandes ailes noires, puis bondis hors de mon terrier et m'avança dans le camp. Je cherchais du regard ma Seconde, Gin, que j'avais nommée à ce poste depuis peu. Je ne regrettais pas mon choix : elle était droite et dévouée dans son rôle, en plus d'être une formidable Illusionniste. Je savais que je pouvais compter sur elle, et je souhaitais aujourd'hui partager mon déjeuner avec elle.
Je pris dans la réserve de gibier un lapin suffisemment gros pour deux renards et parti à se recherche. Je la trouvai bien vite, près du terrier des adultes.

- Gin, l'interpelai-je, veux-tu partager avec moi ?

Sur ce, je déposais le lapin à ses pattes. Je souhaitais m'entretenir seule à seule avec elle, afin de discuter de la vie de la Tribu. Il me semblait important qu'il y ait une bonne comunication entre le Second et son Meneur, même lorsque la Tribu était en paix.
Fiche codée par Ari



Mellnaev reste impassible en #00587a.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Gin
Seconde
Lun 4 Juin - 18:03
Il y a un temps, Mell a été gravement blessée lors de sa dernière chasse avec Aly. Elle a eu besoin d'un peu de repos, et elle a failli devenir un poids pour la tribu. Heureusement pour elle et pour toute la tribu, je suis là. J'ai donc remplacée Mell le temps qu'elle récupère lors des évènements importants. J'ai pris sa place pour ce qui est des Cérémonies de l'âge adulte et ce fut... étrange. C'était la première fois que j'étais Maîtresse de Cérémonie de l'âge adulte. Au moins, cela m'a préparé pour lorsque Mell mourra et que je prendrai sa place. Et lorsqu'on a besoin de Mell, je n'ai jamais hésité à aller à l'endroit où elle se repose pour lui faire l'état de la situation, et j'attendais ses ordres. Après tout, je ne suis que Seconde. Pas Meneuse. Et je suis fidèle à cette dernière. Je ne suis pas du tout prête à la tuer pour le pouvoir, peu importe le prix. Aujourd'hui, normalement, Mell s'est parfaitement remise de ses blessures. C'est donc dans mon devoir de lui céder sa place.

Quand je sors de ma tanière après mon réveil, je me rends compte qu'il fait froid. Très froid. Même ma longue fourrure ne suffit pas à me protéger du froid. Donc, je suis obligée de m'entourer de pierre. Heureusement que cette pierre est isolante en plus d'être violente. Là, c'est comme si j'avais une armure naturelle en pierre. De plus, un fort brouillard attend la tribu de la Cardamine. Ce qui fait que je me sens obligée de m'avancer très lentement à chaque fois que je le fais. J'espère que le brouillard va vite disparaître. Mais après, c'est l'Esprit de la Nature qui décide. Je suis loin d'être assez haut placée pour changer le temps.

Je suis donc sorti de ma tanière avec une sorte d'armure naturelle en pierre sur moi et je commence à m'avancer. Je suis encore près du terrier des adultes quand Mell m'appelle. Je me retourne, et elle demande si je veux partager un gros lapin avec elle, en me la posant à mes pattes.

"Bien sûr. Par contre, avec un froid si glacial que je suis contrainte de me faire une armure de pierre, il faut bien qu'on aille dans une tanière pour ça. Dans laquelle tu veux qu'on y aille?" demandais-je en regardant autour de moi.

Après tout, manger dehors est une très mauvaise idée. Est-ce qu'elle veut qu'on mange dans sa tanière ou dans la mienne? D'ailleurs, si elle veut me parler pour discuter de la vie de la tribu, je ne vois jamais le problème. Après tout, ça fait partie des devoirs. Il faut bien qu'on puisse communiquer, entre le Second et son Meneur. D'ailleurs, dans ma tête, j'ai la liste de choses importantes à dire à Mell. Surtout la liste d'Apprentis qui deviennent des Adultes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Mellnaev
Fondatrice furtive
Mar 5 Juin - 9:23
Entrevue.
feat. Gin
De près, je remarquai que Gin s'était partiellement recouverte de son armure de pierre. C'était là un pouvoir utile pour une Illusionniste, et j'avais déjà eus l'occasion de voir comment elle avait su tirer profit de chaque aspect de la pierre. Sur la défensive, elle pouvait s'entourer de roc pour créer une protection impénétrable, tandis qu'a l’offensive, elle en couvrait ses pattes pour asséner des coups destructeurs. Apparemment, son pouvoir avait encore une utilité que je n'avais jamais soupçonnée : être une fourrure supplémentaire pour se protéger du froid.
Ma Seconde répondit :

- Bien sûr. Par contre, avec un froid si glacial que je suis contrainte de me faire une armure de pierre, il faut bien qu'on aille dans une tanière pour ça. Dans laquelle tu veux qu'on y aille ?

Gin semblait plus frileuse que moi, mais c'était probablement normal. Je devais assurément être l'une des plus résistante au froid de toute la Tribu. En effet, quand je m'élançais dans les hautes altitudes du ciel, l'air était bien plus glacial, et le vent bien plus cinglant. C'était maintenant pour moi une habitude, en plus du faite que je n'étais pas du genre à me laisser distraire par une incommodité climatique. Cependant, je comprenais que manger dehors n'enchanta pas ma Seconde. Avec ce brouillard persistant et cette humidité prenante, on serait bien mieux à l'intérieur d'un terrier.
Je ramassai le lapin, et fit signe à Gin de me suivre dans mon terrier. Il restait sûrement quelques renards dans le terriers des adultes, et je ne voulais pas les déranger. Je descendis en première la pente douce et sablonneuse qui menait à la profondeur de mon antre. La tanière était suffisamment grande pour nous accueillir toute les deux convenablement. Je déposai la proie et m'assis face à Gin.

- Le temps s'est nettement rafraichit depuis le début de la saison chaude, pensai-je tout haut, avant de mordre dans un morceau du lapin.

Il était vrai qu'après les premières chaleur de la saison des feuilles nouvelles, la température avait rechuté drastiquement. Cela ne m'inquiétait pas outre mesure, puisque les proies restaient suffisamment abondantes, mais cette baisse m'intriguait, et je ne pouvais m'empêcher de la trouver étrange.
Fiche codée par Ari



Mellnaev reste impassible en #00587a.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Gin
Seconde
Mar 5 Juin - 17:55
Je vois que Mell n'a pas autant froid que moi, et en même temps, quand tu es à la fois un renard et un oiseau, par le fait qu'elle a des ailes, c'est facile d'aller au ciel qui devrait être glacial. Après, je ne m'en plains pas, mon pouvoir rocheux me permet d'assommer n'importe quel prédateur. J'ai même assommé Oncle Kénou lors de l’Épreuve. Mais il fallait le vaincre, donc cela comptait comme une victoire.

Mell ramasse le lapin et me fait signe de la suivre. On va donc dans le terrier de Mell, qui se trouve dans le terrier des adultes, et elle dépose la proie et s'assoit face à moi. Je commence à mordre dans un morceau de lapin avant d'entendre Mell dire que le temps s'est nettement rafraichit depuis le début de la saison. C'est vrai que c'est inquiétant.

"C'est vrai. Il y a de quoi s'inquiéter. Peut-être que l'Esprit de la Nature s'est mise en colère, qui sait? On devrait demander aux Shamans, pour ça."

Je reprends un morceau de lapin. D'ailleurs, j'y pense: la liste des personnes devenant des Apprentis et des Adultes. Est-ce que je lui en ai parlé depuis sa blessure?

"En fait, est-ce que je t'ai parlé des nouveaux Apprentis et Adultes depuis ta dernière chasse?"

Je ne me rappelle plus, ça arrive. Mais si je ne lui ai pas dit, je n'hésiterai pas à lui donner toute la liste. C'est important pour elle. Comme ça elle n'a pas à refaire les cérémonies qui ont déjà été faites. De toute manière, ça m'a préparé à lorsque je deviendrai Meneuse à mon tour. Il me faut d'abord m'y préparer. Sinon, je serais encore perdue, étant donné que ça fait encore peu de temps que je suis Seconde.


Gin parle en #92b9bd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Mellnaev
Fondatrice furtive
Mer 6 Juin - 16:39
Entrevue.
feat. Gin
Gin répondit après avoir avalé un morceau de lapin :

- C'est vrai. Il y a de quoi s'inquiéter. Peut-être que l'Esprit de la Nature s'est mise en colère, qui sait ? On devrait demander aux Shamans, pour ça.

La renarde grise avait raison d'envisager une colère de notre Esprit protecteur. Ce changement climatique brutal n'avait rien de commun, et seule la force supérieure de l'Esprit y pouvait quelque chose. Mais si mère Nature était d'humeur sombre, quelle en était la raison ? Et surtout, pourquoi nous faire payer à nous, ses enfants protégés, le prix de son ressentiment ? Après s'être donné tout ce mal à nous sauver de la folie destructrice des humains, comme le racontaient toutes les légendes, je ne comprenais pas pourquoi l'Esprit de la Nature voudrait nous châtier par un climat exécrable... Seuls les Shamans de la Tribu pourraient nous renseigner sur ces questions de tourment.
Gin reprit, changeant de sujet :

- En fait, est-ce que je t'ai parlé des nouveaux Apprentis et Adultes depuis ta dernière chasse ?

Je mordis à nouveau dans la proie en songeant avec amertume à cette piteuse partie de chasse. J'avais failli à mes devoirs ce jour là, en échouant à protéger Aly et en me faisant gravement blesser. Ce n'était pas digne de la Mêlée que j'étais. Je devais pouvoir faire mieux et je portais encore en mon coeur la honte cuisante de l'échec. Mais je n'étais pas prête à m'arrêter sur cet épisable misérable. Ma décision avait été prise dés l'instant où j'avais réalisé l'entièreté de l'ampleur de ma faiblesse : désormais, je m'entraînerais seule plusieurs heures par jour, dés que j'aurais un peu de temps, inoccupé par mes devoirs envers la Tribu. Je devais devenir plus forte. J'avais cru un temps être la meilleure. Mais quel orgueil cela avait-ce été ! Je savais désormais que l'on était jamais le meilleur. Ou du moins, qu'on ne le restait jamais si l'on ne s'entraînait pas perpétuellement. Je songeai à Gin, sans qui ma faiblesse aurait pénaliser bien plus encore la Tribu. J'étais la seule Mêlée de la Tribu, ainsi que sa Meneuse. Cela impliquait de grande responsabilité, et même avec une Seconde aussi performante que Gin, je me devais d'être à la hauteur. La renarde grise avait joué pour moi le rôle de maître de cérémonie pour la nomination de certains apprentis, pendants que je me reposais. Elle avait su s'acquitter de sa tâche à la perfection, mais je me sentais honteuse de ne pas avoir pu assurer mes devoirs ce jour-là, mais malgré toute la colère que j'éprouvais à mon égard, je ne laissai rien transparaître et répondit d'un ton légèrement distant :

- Eh bien, sans doute l'as-tu fait, mais je veux bien réentendre les noms de ceux que tu as nommés. J'ai plus de mal à me souvenir lorsque ce n'est pas moi qui organise les cérémonies, d'autant plus que je n'ai pas pu y assister.

Je dressai les oreilles, prête à mémoriser les noms de mes camarades qui avaient changé de grade récemment. Il fallait que j'ai bien en tête chacun de mes Chasseurs et Illusionnistes, ainsi que mes apprentis, afin de pouvoir mieux organiser les patrouilles.
Fiche codée par Ari



Mellnaev reste impassible en #00587a.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Gin
Seconde
Mer 6 Juin - 18:01
Mell est une Meneuse qui ne laisse rien transparaitre, peu importe son humeur. C'est si facile de le savoir. J'ignore ce qui s'est passé depuis sa dernière chasse, donc je ne peux rien dire là-dessus. Peut-être que je risquais de lui retourner le couteau dans la plaie en parlant de cette chasse, mais peu importe ses émotions, elle ne les laisse pas transparaître. Elle garde souvent la même tête. Mais peu importe, en tant que Seconde, la remplacer en attendant sa guérison devrait être très important. Si elle n'avait nominé personne, la Tribu serait livrée à elle-même. Heureusement que j'étais là pour la remplacer, donc.

Je lui ai donc déjà fait la liste de personnes qui ont été nommés Apprentis ou Adultes, mais afin de lui rafraichir un peu la mémoire car elle n'a pas pu y assister, je me devais de lui refaire la liste des camarades qui ont été nommés Apprentis et Adultes. Je lui fais donc la liste complète des nouveaux Apprentis, puis Adultes, de la dernière chasse de Mell à aujourd'hui. Et pour ce qui est de la liste des Adultes, je lui précise les renards qui avaient échoué à leur Épreuve quelques lunes plus tôt et qui ont pu le réussir lorsque je les nomme.

Mon devoir en tant que Remplaçante de la Meneuse a été accomplie, mais ce n'est que le début. Une préparation avant la mort de Mell est encore de mise. Mais de toute manière, je me dois toujours d'assister Mell et la protéger si nécessaire, après tout c'est moi l'Illusionniste, Mell étant Chasseuse avant d'être devenue Meneuse.

Je mords dans le lapin avant de lui poser cette question qui est tout aussi importante. Après tout, les questions les plus importantes doivent être posés en premier, sinon elles risquent de passer à la trappe, ce qui risque de mettre en danger la Tribu.

"Est-ce que tu te sens capable de récupérer ta place?"

Elle a l'air d'aller mieux, mais si ça se trouve, dans sa tête, ça ne va pas encore bien. Même si elle ne laisse rien transparaître, elle pourra me le dire si elle ne peut pas encore récupérer la place. Elle est encore vivante, donc elle ne me la laissera pas la place de Meneuse à vie, mais je peux continuer de la remplacer en attendant que son mental aille beaucoup mieux.


Gin parle en #92b9bd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Mellnaev
Fondatrice furtive
Jeu 7 Juin - 16:04
Entrevue.
feat. Gin
Après m'avoir fait la liste de tous les nouveaux apprentis, Illusionnistes et Chasseurs de la Tribu, Gin reprit la parole pour m’interroger :

- Est-ce que tu te sens capable de récupérer ta place ?

La question sema en moi un instant de trouble. Car bien que son sens premier ne m'échappait pas, je n'étais pas sûre de savoir quel sous-entendu lui donner. Récupérer ma place ? Il ne me semblait pas l'avoir abandonner un seul instant. Même si Gin avait assuré certaines de mes tâches pendants un temps, cela n'avait pas pour autant fait d'elle la nouvelle Meneuse, même provisoirement. Je n'avais donc pas à récupérer ma place, puisque je ne lui avait jamais cédé. Devais-je voir en ces paroles le signe d'une ambition un peu trop grande de ma Seconde ? J'aimais mes camarades, et je leur vouais une grande confiance, cependant, je n'aimais pas du tout l'idée que l'un d'entre eux puisse tenter de me voler du pouvoir. Une part -certes infâme- de mon orgueil détestait cette idée, et malgré toute ma volonté, je ne parvenais pas à la faire taire. Je voulais comprendre ce que sous-entendait les paroles de ma Seconde, mais pour l'heure, je préférais classer ces paroles dans la catégorie de maladresse.
Mon oreille gauche tressaillit alors que je repoussais la pensée paranoïaque qui voulait s'insinuer en moi et me faire imaginer un quelconque complot de ma Seconde pour devenir Meneuse à ma place. J'étais suffisamment sage et réfléchi pour comprendre que douter de Gin serait pénalisant pour toute la Tribu. Je devais lui faire confiance, mais éclairer cette situation était également nécessaire. C'est donc d'un ton doux mais légèrement froid que je répondit :

- Gin, je n'ai jamais quitté mon rôle de Meneuse, je n'ai donc pas à le "récupérer". Tu es ma Seconde, ton devoir est donc de me conseiller lorsque des décisions doivent être prises et de m'aider lorsque j'ai besoin de repos. En aucun cas cela ne fait de toi Meneuse de la Tribu. A aucun moment.

J'insistai sur le mot "aucun", afin d'être sûre que le message passait bien. Je marquai ensuite une pause pour plonger mon regard vert émeraude dans le sien, noir et profond. Je repris dans un soupir léger, songeant malgré moi à ma précédente inquiétude paranoïaque :

- Je t'es choisis comme Seconde pour ton sérieux et ton talent en tant qu'Illusionniste, et j'espère que tu prend ce rôle comme un rôle à part entière. Etre Second ne veut pas juste dire attendre que son supérieur ne meurt pour prendre sa place. Je laissai courir un bref silence pour appuyer avec plus d'intensité encore mon regard dans le sien puis reprit d'une voix plus douce : Veux-tu être Meneuse, Gin ?

Ma question était certes, directe, mais je devais savoir ce que pensais réellement Gin. Vouloir être Meneur n'était pas un mal en soi. C'était le rêve de beaucoup de renardeaux, et je pouvais très bien comprendre que ma Seconde veuille elle aussi un jour diriger la Tribu. Cependant, il ne fallait pas que cette envie soit plus forte que l'importance qu'elle accordait à son actuel poste de Seconde.
Fiche codée par Ari



Mellnaev reste impassible en #00587a.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Gin
Seconde
Jeu 7 Juin - 18:27
Oups! Je crois que j'ai été maladroite. Mell me parle d'un ton doux mais froid et me donne une leçon. Je voulais seulement m'assurer qu'elle puisse faire les cérémonies. Je ne veux en aucun cas devenir Meneuse à son tour. Je sais que je ne suis pas temporairement Meneuse. Au fur et à mesure de ses paroles, mes oreilles se baissent peu à peu. Je prends ce rôle comme un rôle à part entière. Je ne suis pas prête de prendre sa place. Ma responsabilité de remplaçante était déjà assez lourde. Donc être Meneuse doit l'être encore plus. Quand elle finit de parler, ma tête se baisse, et je frotte ma nuque avec l'une de mes pattes.

"Désolée Mell. Désolée de ma maladresse. Non, je ne veux pas encore être Meneuse. Être Seconde est déjà un rôle avec une assez lourde responsabilité. Et la tienne le doit être encore plus. Donc j'ai d'abord besoin de m'assurer que je me sens prête à être Meneuse à ta mort. Et pour l'instant, j'en suis encore loin. (je mords un morceau de lapin avant de reprendre) C'est déjà un immense honneur que je sois Seconde. Je ne m'y attendais pas du tout quand tu m'as désignée. J'ai accepté le rôle car je sais que tu as mûrement réfléchi à ta décision avant de la prendre, et je refuse de gaspiller l'occasion que tu m'as donnée. Donc je considère le rôle de Seconde comme un rôle à part entière et non pas un simple passage. Si je le considérais ainsi, je me serais contenté de continuer mon travail d'Illusionniste pendant que tu prends des décisions."

Je lui dis ce que je pense vraiment. Je préfère rester souvent aux côtés de Mell, car ça fait partie de mon rôle. Cela ne fait pas longtemps que je suis Seconde, et je sais qu'un Second n'est pas un simple intermédiaire entre le Meneur et sa Tribu, mais un conseiller et une aide. Je reprends un morceau de lapin. Pour l'instant, j'espère juste que Mell me croit sur parole. J'ai parlé sincèrement et j'avais besoin de rectifier le tir. Je ne voulais pas qu'elle puisse penser que je fasse un complot pour la tuer afin de prendre sa place. Or, j'ai besoin de temps avant de devenir Meneuse et je suis juste prête à la conseiller et à l'aider si besoin.


Gin parle en #92b9bd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Mellnaev
Fondatrice furtive
Ven 8 Juin - 14:32
Entrevue.
feat. Gin
Gin avait baissé les oreilles, visiblement honteuse. Elle finit par baisser la tête pour répondre :

- Désolée Mell.

A l'entente de ce surnom, mon oreille gauche tressaillit, et je perdis quelque peu le fil des paroles de ma Seconde. Je n'avais jamais remarqué qu'elle m'appelait ainsi, mais cette découverte me choqua grandement. Depuis combien de temps ne m'avait-on pas appelé ainsi ? Le compte fut rapide dans mon esprit : neuf lunes. Neuf lunes que ma soeur était morte. Neuf lunes que sa voix n'avait plus prononcé ce petit surnom, qu'elle me donnait depuis notre enfance. Je restais de glace, habituée à surmonter ma douleur, mais le souvenir de Mara n'en resta pas mon pénible.

- ... Être Seconde est déjà un rôle avec une assez lourde responsabilité. Et la tienne le doit être encore plus. Donc j'ai d'abord besoin de m'assurer que je me sens prête à être Meneuse à ta mort. Et pour l'instant, j'en suis encore loin. C'est déjà un immense honneur que je sois Seconde. Je ne m'y attendais pas du tout quand tu m'as désignée. J'ai accepté le rôle car je sais que tu as mûrement réfléchi à ta décision avant de la prendre, et je refuse de gaspiller l'occasion que tu m'as donnée. Donc je considère le rôle de Seconde comme un rôle à part entière et non pas un simple passage. Si je le considérais ainsi, je me serais contenté de continuer mon travail d'Illusionniste pendant que tu prends des décisions.

Je mordis dans la proie, songeant aux paroles de Gin. Elle semblait sincère, et sûrement qu'elle s'était simplement mal exprimée l'instant d'avant. Au fond de moi, je savais qu'elle faisait de son mieux pour aider la Tribu, et qu'à aucun moment elle n'oserait se retourner contre moi. J'étais satisfaite de l'entendre dire qu'elle prenait son rôle avec sérieux, mais seul l'avenir me dirais si ses paroles étaient vraies sur le long terme. Pour l'heure, elle avait servit la Tribu de manière irréprochable. D'abord en tant qu'Illusionniste, puis depuis peu comme Seconde. Je ne regrettais donc aucunement mon choix, bien que la maladresse de Gin m'agaçait quelque peu.
Je savais que je n'étais pas un modèle de patience, et que le moindre faux pas pouvais me faire réagir. Certes, réagir toujours de manière modérée, mais je ne pouvais nier qu'au fond de moi, la rancune demeurait, bien que je ne la laissais jamais devenir gênante pour la Tribu. Une Seconde maladroite et une Meneuse impatiente, voilà une association bien explosive. Pourtant, je ne voulais pas revenir sur ma décision. Comme l'avait si bien dit Gin, j'avais mûrement réfléchi à mon choix avant de la choisir. La renarde grise avait toute les qualités requises pour devenir Seconde, et la renvoyer à cause de sa maladresse reviendrait à laisser mes émotions prendre le dessus, ce que je ne pouvais tolérer. Pourquoi sacrifier les avantages que la Tribu tirait d'une Seconde aussi efficace que Gin à cause de mes propres défauts de tolérance ? Ça n'avait pas le moindre sens, c'était à moi de surmonter mes faiblesses, comme je l'avais toujours fait jusqu'à présent. Être la meilleure passait aussi par cette étape de renforcement moral. Mais pour faciliter la cohabitation, je devais apprendre à Gin comment se comporter avec moi. C'était également lui rendre service que de lui montrer comment être moins maladroite. Si un jour elle devenait Meneuse à ma suite, commettre ce genre d'erreur de langage pourrait s'avérer critique dans les relations avec l'autre Tribu.

- Être Meneuse à ma mort ? Repris-je avec un sourire léger. Allons Gin, j'ose espérer avoir un jour le droit de devenir Garde-Terrier, afin de finir mes jours en toute tranquillité.

Je lui lançais un regard doux, afin de la mettre plus à l'aise. Je ne voulais pas avoir l'air trop désagréable en reprenant encore ses paroles, d'autant plus que ce n'était pas la dernière fois de la journée que je le ferais :

- Par ailleurs, je m'appelle Mellnaev. Je te prierai de ne pas me surnommer comme tu l'as fait.

Je préférais en effet ne pas avoir à repenser à ma soeur. Moins je mettrais d'effort à endiguer ma peine, mieux je me porterais. La plupart du temps, je ressentais les émotions de manière vague, trop habituée à les ignorer. Cependant, le sujet de Mara restait toujours douloureux, malgré le temps qui passait. Je savais que trop bien que ce n'était pas parce qu'extérieurement je paraissais insensible que c'était la vérité intérieurement.

- Toutefois, je te suis reconnaissante de ta franchise, et je m'excuse d'avoir pu imaginer de mauvaises intentions derrière ton implication. Je te crois sur paroles, et j'espère qu'à nous deux, nous pourrons mener la Tribu sur la voie de la prospérité, au moins aussi loin que sont nos déterminations respectives.

Je lui souris de plus belle essayant, par ce moyen de lui faire parvenir les pensées que je ne savais ni ne voulais exprimer par des mots : le duo Meneur/Second était une relation importante, au sein de laquelle il fallait apprendre à connaître l'autre, afin de former un tout fusionnel qui mènerait la Tribu à la gloire.
Fiche codée par Ari



Mellnaev reste impassible en #00587a.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Gin
Seconde
Ven 8 Juin - 18:06
Je sais que je ne serai pas renvoyée pour ça car ce serait revenir sur sa décision qu'elle a mûrement réfléchie auparavant et laisser les émotions prendre le dessus alors que désigner le rôle de Seconde n'est pas une chose à prendre à la légère, car il suffit de prendre la mauvaise personne et c'est la tyrannie ou la déstabilisation, mais je n'ai pas envie de rendre paranoïaque Mellnaev. De plus, pour l'instant, ma responsabilité en tant que Seconde me suffit, et il me faudrait encore du temps avant de pouvoir endosser le rôle de Meneuse. Je suis fidèle à Mellnaev, et peu importe le prix, je refuse de me retourner contre Mell. Je l'aurais déjà fait il y a un temps en la tabassant silencieusement à mort, sinon, après tout, j'ai les moyens, mais pas la volonté.

Mellnaev reprend avec un sourire léger, en disant qu'elle ose espérer avoir un jour le droit de devenir Garde-Terrier. C'est vrai que j'ai tendance à oublier ce titre. Je commence à la regarder et je voix qu'elle me fait un regard plus doux, et je me sens plus à l'aise. Mes oreilles se relèvent. Elle me prie de ne pas me surnommer Mell.

"Désolée."

Peut-être qu'elle a eu un mauvais souvenir par rapport à son surnom, mais je préfère obéir plutôt que d'aggraver les choses. Elle me dit qu'elle est reconnaissante de sa franchise et s'excuse d'avoir pu imaginer de mauvaises intentions derrière mon implication. Je me mets à sourire quand elle dit qu'à nous deux nous pourrons mener la Tribu sur la voie de la prospérité, ou au moins aussi loin que sont nos déterminations respectives.

"Je l'espère aussi. De plus, notre duo sera peut-être l'un des plus longs, et, je l'espère, l'un des plus prospère."

Après tout, nous sommes toutes deux jeunes. Et on peut encore apprendre de notre travail. Et c'est avec l'apprentissage qu'on peut faire prospérer notre Tribu. Espérons juste que la Tribu de l'Erable ne décide pas de nous déclarer la guerre. Ils ont des valeurs opposés aux nôtres, mais ce n'est pas une raison de les détruire. C'est même nocif car les Meneurs peuvent s'échanger chaque pleine lune, et si la guerre se déclare, il n'y aurait plus possibilité, en plus du fait que des deux côtés on perdrait trop d'Illusionnistes.


Gin parle en #92b9bd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 01/04/2018
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur




Mellnaev
Fondatrice furtive
Sam 9 Juin - 8:49
Entrevue.
feat. Gin
Après s'être excusée platement, Gin reprit, l'air plus rassurée et les oreilles de nouveau droites :

- Je l'espère aussi. De plus, notre duo sera peut-être l'un des plus longs, et, je l'espère, l'un des plus prospère.

Je hochai la tête d'un air entendu. Rarement les Tribus avaient connu des dirigeants aussi jeunes que nous. Si cela avait pu inquiéter certains de mes camarades, ils n'en avaient rien laissé paraître. Gin et moi, avions une longue collaboration devant nous, et j’espérais autant qu'elle que le temps nous permettrais de devenir plus soudées que n'importe quel autre Second et Meneur auparavant.
Je finis de ronger les os du lapin avant d'emporter la carcasse à l'extérieur pour l'enterrer, faisant signe à Gin de me suivre. Le froid était toujours là, et il m'accueillit avec une brise cinglante. Sans broncher, je me tournai vers ma Seconde à la fourrure grise morcelée par des motifs de fissures noirs :

- Bien. Pourrais-tu emmener une patrouille de chasse quelque part sur le territoire ? Nous aurons besoin de force si ce froid perdure. Je te laisse choisir les Illusionnistes et les Chasseurs qui t'accompagneront, mais pense à laisser quelques uns de nos combattants pour garder le camp, se reposer ou partir pour une patrouille frontalière.

A mesure que je parlais, je me dis que Gin devait déjà avoir songé à tout cela. Je m'interrompis donc et conclut simplement :

- Je pars en repérage pour chasser d'éventuels intrus. Je rentrerai pour les annonces du crépuscule.

Sur ce, je déployai mes grades ailes noires pour m'envoler dans le ciel brumeux.
Fiche codée par Ari


Hors-RP:
 



Mellnaev reste impassible en #00587a.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Gin
Seconde
Sam 9 Juin - 12:44
Mellnaev hoche la tête d'un air entendu. Mellnaev a 25 lunes seulement, donc c'est l'une des Meneuses les plus jeunes des Tribus, et je suis l'une des Secondes les plus jeunes aussi. Enfin, cela ne pose pas tant de problème que cela, après tout les Seconds remplacent les Meneurs à leur mort ou leur retraite, donc c'est normal. Cependant, c'est moins commun pour les Meneurs. Mais avec le fait qu'elle médite beaucoup, Mellnaev mérite d'être Meneuse.

Nous avons fini de manger le lapin et Mellnaev emporte la carcasse à l'extérieur pour l'enterrer, et je la suis, puisqu'elle m'a fait signe. Car je savais que je sortirai après cet entrevue avec Mellnaev, j'avais gardé mon armure de pierre sur moi, pour me servir encore de fourrure supplémentaire. Mellenaev se tourne ensuite vers moi pour me demander d'emmener une patrouille de chasse quelque part sur le territoire. Elle me laisse choisir les Illusionnistes et les Chasseurs qui m'accompagneront mais je dois garder des Illusionnistes.

"Tout de suite, Mellnaev."

Elle me prévient ensuite qu'elle va partir en repérage pour chasser d'éventuels intrus, et elle rentrera pour les annonces du crépuscule.

"D'accord. A ce soir."

Donc, parce que le brouillard continue de cacher les environnements, je me déplace lentement. Je pense avoir déjà réfléchi à faire une patrouille de chasse, car si ce froid perdure, il faut remplir les stocks de nourriture pendant qu'il en est encore temps. Et après cette chasse, je pense que je demanderai aux Shamans pourquoi c'est l'hiver à la saison chaude.

Donc, j'appelle les Chasseurs et Illusionnistes et ils se réunissent autour de moi. Je leur annonce qu'on a besoin d'une patrouille de chasse et je leur dis pourquoi. Je cite les camarades qui m'accompagneront, puis ceux qui prendront un autre rôle. Après avoir dit tout cela, je conclus en disant que la Meneuse est en repérage et que s'ils ont besoin d'elle, il faudra attendre mon retour afin que je lui en parle. Et donc nous commençons cette chasse.

The end


Gin parle en #92b9bd
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelvä :: Shelvä :: Terres de la Cardamine :: Camp de la Cardamine-
Sauter vers: